News |

Une idée inspirante : un réseau national stimulant l'échange de connaissances sur le bien-être animal en Allemagne

Partage des compétences et des connaissances pour un élevage axé sur le bien-être des animaux, durable et respectueux de l'environnement

Netzwerk Fokus Tierwohl est un réseau multi-acteurs lancé il y a trois ans en Allemagne pour permettre et promouvoir le transfert de connaissances axé sur le bien-être animal. Grâce à des outils en ligne, des événements et des « fermes d'impulsion », le réseau facilite le flux d'informations entre les agriculteurs, les scientifiques, le gouvernement et le public intéressé dans tout le pays. L'objectif est de veiller à ce que les éleveurs soient aidés à maintenir des systèmes de production dans lesquels le bien-être animal est un élément fondamental.

Depuis près de 50 ans, le bien-être animal est devenu l'une des priorités de l'agriculture européenne. La législation européenne en matière de bien-être animal a évolué pour améliorer la qualité de vie des animaux. Au fil des années, cette législation a évolué sur base de découvertes scientifiques, des attentes des citoyens et des demandes du marché. Par conséquent, de nombreux agriculteurs ont participé à des projets et à des initiatives visant à trouver des solutions efficaces. Toutefois, en Allemagne, les réactions de nombreux producteurs au niveau local ont montré que les résultats de ces initiatives n'étaient pas faciles à trouver. La coordinatrice du réseau, Katja Brase, explique : « Il nous manquait quelqu'un pour rassembler les résultats de toutes ces initiatives, études, résultats scientifiques et de ce qui se passe dans les fermes au niveau local ».

Pour répondre à cela, financées par le ministère national de l'agriculture, toutes les installations agricoles des 16 États fédérés allemands se sont réunies pour mettre en place un réseau national. Katja explique : « Les informations disponibles portent sur la conformité à l'échelle nationale. Concrètement, si nous avons une vidéo sur l'accouchement, les experts de tous les États donnent leur feu vert avant que nous n'en fassions la promotion ».

Le réseau dispose d'un comité consultatif composé de représentants de chaque État ; notamment des chambres d'agriculture et d'autres organisations gouvernementales qui enrichissent le réseau d'experts, mais aussi d'experts techniques, de scientifiques, de représentants d'organisations agricoles allemandes et d'agriculteurs. Le comité consultatif est divisé en groupes thématiques de travail, qui travaillent sur la table des matières. Il existe également des « multiplicateurs de bien-être animal » dans chaque État fédéré, dont le rôle est de veiller à ce que le contenu atteigne les publics cibles (agriculteurs, conseillers, étudiants, vétérinaires, scientifiques et autres membres intéressés du public).

Chicken in a field

Le réseau vise à partager les connaissances et les informations sur la réglementation et la législation, ainsi que sur les résultats de la recherche et les solutions techniques spécifiques. Katja explique : « Il est important que ces informations soient accessibles à tous les publics cibles. Nous travaillons avec différents outils de communication tels que des événements, des visites d'exploitations, des ateliers, des foires, des articles, des vidéos ou des podcasts. Le site web de Fokus Tierwohl et les réseaux sociaux (Instagram, Twitter, Facebook, Spotify, Youtube...) sont également utilisés ».

L'équipe de communication du réseau traduit les informations dans différents formats, qu'il s'agisse de directives et de checklists imprimables ou de podcasts et de vidéos. Katja explique : « Nous utilisons les statistiques de nos différentes plateformes, en comptant les clics, etc., pour nous aider à savoir quels sont les sujets les plus importants ou les plus urgents pour les agriculteurs à l'heure actuelle ».

Le réseau organise également des événements partenaires, là encore sous différents formats, afin de transmettre les connaissances en matière de bien-être animal aux différents groupes cibles. Il s'agit notamment de séminaires en ligne ou en présentiel, d'excursions, de workshops, etc. Depuis 2020, 1667 événements ont été organisés dans tout le pays, avec plus de 62000 participants au total.

Le réseau facilite 120 élevages de bovins, de porcs et de volailles, qu'ils appellent « fermes d'impulsion ». Il s'agit d'exploitations qui ont appliqué des concepts innovants en matière de bien-être animal et qui transmettent des connaissances et des compétences à des groupes cibles. Le réseau organise des visites d'exploitations, des démonstrations et des workshops.

Fokus Tierwohl vient d'introduire une demande pour prolonger le projet pour trois années supplémentaires. Katja explique : « Pour cette nouvelle étape du projet, nous allons mettre l'accent sur le bien-être animal lié aux défis climatiques, car il s'agit d'un sujet très actuel et important qui influence le secteur, en particulier en pour ce qui concerne le logement et la production des animaux. Nous inclurons également la diffusion internationale dans le cadre de nos activités ». Le réseau augmentera également le nombre d'activités à la ferme, car ce point a été souligné avec une importance particulière dans les commentaires des agriculteurs. Katja ajoute : « Le réseau fournit des résultats tirés d'études ou d'essais et offre aux exploitations qui proposent des innovations en matière de bien-être animal dans les exploitations une plateforme pour le transfert de connaissances. Les agriculteurs aiment apprendre des agriculteurs, c'est pourquoi des connaissances pratiques sont dispensées. L'accès aux connaissances est facilité, car elles sont gratuites et peuvent être téléchargées ».

Informations de contact :

Coordinatrice Katja Brase : k.brase@vlk-agrar.de

Crédits photos www.fokus-tierwohl.de