Skip to main content
EU Common Agricultural Policy (CAP) Network
Article d’actualité10 octobre 2022Direction générale de l’agriculture et du développement rural

Les femmes dans la nouvelle PAC

Woman watching tablet in a field at sunset

Selon les données de la Commission européenne en 2021, les femmes représentent environ 30% de la main-d'œuvre totale dans les secteurs de l'agriculture, de la sylviculture et de la pêche, mais il existe des différences considérables entre les pays. Par exemple, en Autriche, 40 % de la main-d'œuvre agricole est composée de femmes, pour seulement 15 % en Irlande. Les données montrent également qu'environ un tiers des exploitations agricoles de l'UE sont gérées par des femmes, mais que seulement 4,2 % des cheffes d'exploitation ont moins de 35 ans et 42 % ont plus de 65 ans, de sorte que l'écart entre les sexes pourrait se creuser dans les années à venir. Les taux d'emploi ont augmenté ces dernières années, mais le taux d'emploi des femmes rurales est systématiquement inférieur à celui des hommes ruraux, et le revenu des femmes rurales est inférieur à celui des hommes ruraux dans tous les États membres. Les femmes rurales sont également plus susceptibles que les hommes de travailler dans l'économie informelle et à temps partiel. Face à cette situation, l'UE s'est engagée à soutenir les agricultrices, en fournissant, par exemple, des fonds de développement rural pour aider les jeunes femmes à se lancer dans l'agriculture.

L'égalité entre les femmes et les hommes est un principe fondamental de l'Union européenne. La Commission européenne a une approche holistique de l'égalité des sexes. Une stratégie pour l'égalité des sexes 2020-2025 a été mise en place et l'un de ses principaux objectifs est de parvenir à une participation égale des femmes dans tous les différents secteurs de l'économie, incluant l'agriculture et le développement rural.

La PAC 2023-2027 met davantage l'accent sur la promotion de la participation des femmes au développement socio-économique des zones rurales, avec une attention particulière pour l'agriculture, soutenant ainsi le rôle clé des femmes. Pour la première fois dans l'histoire de la PAC, un objectif spécifique (le n°8) fait explicitement référence aux femmes en promouvant l'égalité des sexes, y compris la participation des femmes à l'agriculture. Les États membres seront donc tenus d'évaluer la situation des femmes dans l'agriculture et dans les zones rurales et de relever les défis à cet égard dans leurs plans stratégiques. Les fonds de la PAC et d'autres sources de financement seront utilisés ;

  • Investissements dans les infrastructures et les services - facteurs d'inclusion sociale des femmes
  • Mise en place de mesures d'incitation à la création d'emplois locaux pour les femmes
  • Soutien et incitations renforcés pour les agricultrices
  • Améliorer l'accès des femmes aux prêts pour les activités entrepreneuriales ;
  • Renforcer le pouvoir des femmes dans la prise de décision

Cela améliorera également le suivi de la mise en œuvre de l'égalité entre les hommes et les femmes en utilisant une méthodologie pour mesurer les dépenses correspondantes au niveau du programme. Le concept de "conditionnalité sociale" de la nouvelle PAC introduit de graves conséquences financières pour les agriculteurs qui ne respectent pas la législation sociale et de l'emploi en ce qui concerne leurs employés. Cela permettra d'améliorer les conditions de travail dans le secteur agricole pour tous les travailleurs, y compris les femmes.

Dans le cadre de la vision à long terme de la Commission pour les zones rurales de l'UE, il y aura une initiative phare intitulée "Résilience sociale et femmes dans les zones rurales".

Détails

Focus
Innovation, knowledge exchange & EIP-AGRI